Chapitre 2: Yassir

#Holidaystime #JeunesseetLitterature #Wasexo #Benin

Episode: 03

Yassir s’était donc éteint. Vraiment ? Elle n’avait pas fini de le défier ; de le surprendre. Pourquoi fallait-il que la mort le fauche si tôt. Son oncle David lui avait confié récemment que son père même s’il ne le lui disait pas était fier de ses succès ; de son ascension professionnelle et de sa réussite sociale mais qu’il était trop guindé, trop snob pour le lui avouer….
Enfin de compte ; Yaëlle devait sa réussite à cet homme, son géniteur. C’était à cause de lui ; qu’elle avait veillé toutes ses nuits pour étudier ; qu’elle avait rassemblé tous ses sous pour lancer son commerce de cosmétiques ; aujourd’hui géré par sa mère ; c’était à cause de lui qu’elle avait choisi de devenir une diplomate ; c’était à cause de lui ; qu’elle avait développé une soif inextinguible d’ambitions. Et si elle avait réussi, c’était pour lui prouver qu’elle pouvait réussir sans lui ; qu’elle pouvait construire un avenir sans lui. A la réflexion ; Yaëlle nourrissait inconsciemment le désir de devenir une fierté pour ce père qui l’avait de tout temps rejeté, ignoré.
Ce soir-là, Yaëlle n’avait pas pu pleurer mais elle n’avait pas fermé l’œil de la nuit. Après avoir couché les enfants ; Ben était venu sans mot dire se blottir contre elle dans le lit conjugal

  • Bae….
  • Oui chérie
  • Tu te décides à me dire enfin ce qui te rends muette ?
  • Yassir est mort…Mon papa n’est plus…enfin mon géniteur je veux dire…
  • Ella ; il n’y a aucune honte à éprouver des sentiments pour quelqu’un aussi détestable que tu puisses penser qu’il soit. Tu es son sang et que tu le veuilles ou non ; il est ton père.
    Yaëlle soupira :
  • Ils seront tous là…je ne les connais même pas…Je ne sais pas si j’ai vraiment envie d’aller à cette rencontre.
  • Ce sont tes frères ; ils feront avec et toi aussi. Je suppose qu’il s’agira d’obsèques et d’héritage
  • Héritage ? ricana Yaëlle. Je n’ai pas envie d’en entendre parler. Sans fausse modestie, je me suffis et je vis bien. Rien à foutre de l’héritage d’un homme qui n’en avait que faire de moi de son vivant…
  • Soit…Il te faut dormir pour retrouver des forces. Demain je sest un autre jour.
    Ben savait qu’une Yaëlle émotive n’était pas raisonnable pour deux sous et comptait sur la nuit pour lui porter conseil……