Ken Bugul: Le Feu et la glace

Je ne voulais pas être la maîtresse d’un homme marié. (…)
Dans mon pays, le mariage arrangeait ces choses et on criait à bas la polygamie (dans un pays musulman comme le Sénégal, avoir plusieurs femmes étaient chose courante); mais les hommes ici épousaient une femme, avaient des maîtresses et vivaient dans l’infidélité permanente et on criait vive la monogamie (l’auteure dénonce ici le formalisme hypocrite qui entoure le régime monogamique en Occident et dans nos sociétés modernes).
Extrait de Cendres et Braises, Ken Bugul

Prenez la responsabilité de votre vie

Prendre la responsabilité de notre vie est l’unique façon d’avancer qui nous permet de rester à flot, de ne pas nous effondrer et de ne pas plonger notre estime dans le gouffre de la dépression qui est le mal dominant de notre temps. Gwladys AGBIDINOUKOUN